Sunday, July 09, 2017

Le Poème et la Structure, de l’art du carré sémiotique, Emmanuel et Mariela CRIVAT-IONESCO, UNESCO Paris 2017


Le Poème et la Structure (De l’art du carré sémiotique)
CRIVAT-IONESCO Emmanuel, M. et Em. ART ASSOCIATION

Résumé

Tout mon être est rempli de Toi,
Où il y aurait encore de la place pour Moi ?
La seule place est en Toi !
J'essaye de me nicher ou je peux.
Je t'aime !

Ce poème, a été envoyé par SMS ; Emmanuel écrivait à Mariela qui été enfermée dans une chambre d’hôpital, peu de temps avant Noël 2013. De retour à la maison, Mariela a écrit, à son tour, le Poème sur la première page de son agenda.
Le poème devient de cette manière un « contrat » qui implique une réflexion sur la structure élémentaire de la signification : le changement d’axe sémantique avec la négation de la "mort", la position de "non-mort" du carré sémiotique. Suivant les règles de la syntaxe élémentaire, leurs parcours ne pouvant aller que vers la "vie".
Ce parcours a été représenté dans un tableau, sur un autre carré sémiotique, celui de l’architecture (Le creux bâti, contribution à une sémiotique de l’architecture, thèse avec A. J. Greimas, 1985)
La réalisation du contrat
Après quarante ans de recherche sémiotique "greimassienne", ils décidèrent de mettre en conformité leur existence avec cette perspective dans laquelle leur "non-mort" est garantie "ensemble"…
C’est la manifestation d’un instant entre imagination et mémoire qui s’élargit en temps, dans lequel s’inscrit "la légende de l’Amour sans fin", une légende contemporaine avec ses épreuves, où tout est vrai, et qui s’accomplit tous les jours ; un voyage artistique inspiré par une photographie de nos ombres sur le sable, au bord de la mer... voyage "au bout de nos ombres".
Un parcours sémiotique sans pareil, avec un témoignage poétique du grand mathématicien de la sémiotique, Solomon Marcus :

Bees
Flying from Flower to Flower
Birds
Looking for New Horizons
Emmanuel and Mariela Crivat

A l’occasion du Congrès de l’Association Française de Sémiotique nous présenterons notre livre "Elémentaires… Elementary, hommage à Algirdas Julien Greimas", avec un texte introductif de Solomon Marcus.
Poèmes, images, dessins, peintures, sculptures, vidéos accompagnent le récit.

Références bibliographiqus
Crivat, Mariela, Crivat, Emmanuel, « Opérateurs duals dans l'analyse du Nouveau Roman », Colloque de poétique et stylistique, Sinaia (Roumanie), 1974.
CRIVAT, E., CRIVAT, M. La sémiotique de l'architecture rupestre. Actes du IIème Congrès de l'Association Internationale de Sémiotique, 1979.
CRIVAT-IONESCO E., CRIVAT-IONESCO M., Le Poème, la naissance de la légende de l’amour sans fin, MetEm Presse, Editions Spandugino, Bucarest, 2015
CRIVAT-IONESCO E., CRIVAT-IONESCO M., La quête des manifestations de la structure élémentaire de la signification, Proceedings of the World Congress of the IASS/AIS, 12th WCS Sofia 2014
GREIMAS, A. J. et J. COURTÉS (1993) [1979], Sémiotique. Dictionnaire raisonné de la théorie du langage, Paris, Hachette
GREIMAS, A. J. (1987), De l’imperfection, Périgueux, P. Fanlac
MARCUS S., Interacting with architects, Institut of Mathematics, Romanian Academy, Bucarest, conférence du 13 octobre 2015

No comments: