Sunday, November 27, 2011

BNP Paribas du 59e au 67e étage du Two International Finance Centre de Hong-Kong

Le Two International Finance Centre ou IFC

 (國際金融中心)

Hong-Kong 0760

Two-International-Finance-Centre-_1323.JPG

Il mesure 416 m
de haut ce qui en fait la deuxième plus haute construction de Hong Kong, après l'International Commerce
Centre qui lui fait face de l'autre côté de la baie. Il compte officiellement 88 étages, mais certains numéros sont omis pour des raisons culturelles.


Achevé en 2003, il fait partie de l'International Finance Centre, un grand projet immobilier construit sur des terrains
gagnés sur l'eau. Parmi les autres bâtiments réalisés dans le cadre de ce projet figure l’One International Finance Centre, semblable au Two mais deux fois plus petit.


Two-International-Finance-Centre-_1351.JPG

Le Two International Finance Centre (416
m
) fait partie des plus hauts gratte-ciels du monde construits avec tout autour des échafaudages à
base de tronc de bambou
. Le bambou est reconnu pour sa résistance et sa légèreté.


Le bâtiment abrite la Hong Kong Monetary Authority ou HKMA (qui frappe et imprime la
monnaie locale, le Dollar de Hong Kong). Il abrite également de nombreuses banques (dont BNP Paribas du 59e étage au 67e étage)


Two-International-Finance-Centre-_1332.JPG

Les visiteurs ne peuvent accéder qu'au 55e étage (soit 250m), auquel se trouve un musée de la HKMA.

______________________

Photos: Emmanuel CRIVAT 2011

_________________________

BNP Paribas annoncera aux alentours du 15 novembre 2011 des réductions d'effectifs qui concerneront des «centaines» de
postes, a déclaré ce matin le directeur général de la banque Baudouin Prot sur BFM Business.


Ces suppressions d'emplois se feront «essentiellement dans la banque de financement et d'investissement [BFI] et au niveau mondial», a-t-il précisé par la suite sur Radio Classique. La France
sera concernée, a ajouté le directeur général de la banque de la rue d'Antin, sans toutefois donner de chiffres. Il a néanmoins assuré que la banque de détail en France, en Italie et en Belgique
ne seraient pas touchées.

Ces réductions de postes sont la suite logique du plan de réduction du bilan annoncé le 14 septembre. Le plan devrait entraîner une baisse de 750 millions d'euros du résultat brut
d'exploitation en année pleine (dont les deux tiers dans la BFI) à compter de 2013 suite à l'arrêt de certaines activités. Il conduit donc le groupe à ajuster ses effectifs. Les activités
concernées sont pour l'essentiel liées aux financements en dollars.

Plus inattendues en revanche sont les réductions d'emplois qui devraient toucher la gestion d'actifs. Confronté à une baisse de 10,8 % des revenus de cette activité sur les neuf premiers
mois de l'année, l'établissement va mette en place un plan de réduction des coûts qui passera notamment par des réductions d'effectifs.

No comments: